Un petit tour à la 3ème convention e-commerce et à Paris Web 2006

Nous étions présents ce mois-ci pour les deux évènements importants qui ont eu lieu à Paris et pour lesquels des acteurs majeurs de l’industrie de l’Internet étaient representés.

Des business

La 3ème convention e-commerce a eu lieu au Palais des Congrès, du 12 au 14 Septembre. Plusieurs conférences ont permis de mettre en valeur un panorama très optimiste du commerce en ligne en France. Nous avons également eu droit à un tour d’horizon des outils de publication, de vente et de promotion d’un site marchand. L’ensemble des services et des solutions présentés offrent à la fois une largeur et une profondeur de gamme qui assurent une réponse personnalisée quelque soit le besoin exprimé.

Aux modèles économiques reposant sur des activités B2C, B2B ou C2C vient s’ajouter le modèle reposant sur l’affiliation et la vente de liens sponsorisés, et sans lequel Google ne serait pas ce qu’il est – mais ceci est une autre histoire.

Alors bien sûr, ces conférences s’adressaient essentiellement à des décideurs et les buzz words (AJAX, mash up, Web 2.0) étaient très en vues. Qu’à cela ne tienne, c’est absolument vendeur et communicant …

A l’issue de ces journées, on pouvait mettre en relief la très bonne santé du commerce en ligne en France et la facilité pour ouvrir sa boutique en ligne. Si vous êtes de ceux qui veulent se lancer, voici un petit article qui vous donnera quelques indications.

Un seul Web

Pour les informaticiens geek que nous sommes, les conférences de Paris Web 2006 qui ont eu lieu les 21 et 22 Septembre, ont été l’occasion de passer un très bon moment où se sont mêlés histoire et savoir. C’est d’ailleur la première fois qu’étaient réunis en France des personnalités telles que Karl Dubost, Tristan Nitot, Daniel Glazman, Laurent Denis, Raphaël Goëtter, Denis Boudreau

L’évènement étalé sur deux jours a été une réussite et nous as permis de redécouvrir le Web dans ses fondamentaux.

C’est Tristan qui a initié les débats avec une intervention pleine de panache. Il nous y fait un état des lieux très complet sur le Web en évoquant les standards et les navigateurs modernes. Le premier jour, le contenu des présentations se destinaient principalement aux décideurs avec d’abord une approche des standards au sein d’une entreprise, puis un plongeon dans des notions plus concrètes avec des exemples CSS. Merci d’ailleur à Pascale Lambert -Charreteur pour son intervention. Entre parenthèse c’est avec quelques articles écrits de sa main que j’ai commencé mon apprentissage des feuilles de styles.

La seconde journée, les conférences s’adressaient à des profils un peu plus technique. Je retiendrais surtout les interventions de Daniel Glazman, François Nonnenmacher et Karl Dubost. Le premier nous a offert un formidable flashback sur l’histoire du Web, de la création du W3C à la publication des niveaux de spécifications XHTML, CSS … François, nous a exposé un cas concret et nous a fait part des bénéfices récoltés par Cap Gemini en passant ses sites aux standards. C’est Karl qui a clos la journée avec une introduction au Web sémantique.

Paris Web 2006 a été une réussite, non pas parce qu’elle aura déplacé la foule, mais elle rendu compte d’un mouvement qui ne demande qu’à prendre de l’ampleur : l’utilisation des standards et de la contrainte d’accessibilité dans un processus d’industrialisation des sites et des applications Web.

D’ici la prochaine édition, ensemble faisons passer le message :
Il n’y a qu’un Web, celui qui se construit sur les bonnes pratiques.

Les commentaires sont fermés.