Le numérique à marée basse

Paru le 27/02/1/2007 dans le LyonPlus

« Une fois encore, Lyon n’a pas su exploiter en temps et heure ses bonnes idées en matière de numérique et vient de se faire voler la vedette par Paris : d’ici à l’été, 250 bornes d’accès à internet sans fil seront installées dans des parcs et jardins, 150 autres dans des établissements municipaux ouverts au public. Résidents et visiteurs de la capitale pourront ainsi profiter de 400 points d’accès à internet, gratuitement et sans fil, grâce à la technologie Wi-fi. Mais rien encore entre Rhône et Saône. […]

Pourtant, idée et propositions concrètes existaient depuis longtemps à Lyon. Et plutôt que de rester dans les tiroir, le projet aurait pu voir le jour. […]

Dans le domaine de l’innovation et des technologies du numérique, la frilosité n’est que rarement de rigueur à Lyon. Et la deuxième ville de France n’en finit pas de payer ses atermoiements. C’est déjà elle qui avait, dès 2004, lancé une simulation de budget sur internet. Là encore, l’idée est restée une bonne idée… reprise, à l’été 2006, par le ministère de l’Economie, avec un jolie succès. Pourtant, Lyon n’est pas en retard en matière de numérique. Pour preuve : la convention signée avec Microsoft, le 1er février dernier.

Encore faudrait-il que les acteurs publics lyonnais aient le courage de leurs idées pour ne pas rester à la traîne, dans un domaine qui avance très vite. […] Prochaine révolution annoncée : l’arrivée chez les particuliers de la fibre optique , connue sous le signe FTTH (Fiber To The Home). Lyon est prévenu : an-ti-ci-pons ! Vite. « 

Un commentaire

  1. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs.
    Accédons d’abord à l’ADSL 2+ dans nos locaux (à Laennec donc). Ca serait pas si mal.

    Après la FTTH, c’est encore une autre paire de manche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *