Bienvenue à la fondation du World Wide Web

Tim Berners-Lee et Steve Bratt n’en ont pas encore fini de toujours tenter de rendre le web plus libre que jamais.
C’est dans ce but qu’ils viennent de créer la World Wide Web Foundation.

Le but de celle-ci est en soi très simple : permettre au web d’être toujours plus libre et aux 1/5e de la population qui utilise actuellement Internet d’aider les 4/5e autres à y accéder.

Beyond financial contributions, what about contributions of intellectual capital? It would be great to hear your ideas on how the community that is developing the Web used now by about 1/5th of the inhabitants of the planet could contribute their time and skills to bring the benefits of the Web to the other 4/5ths.

Les moyens mis en oeuvre pour permettre cela ne sont pas encore définis. Mais vu comment on connait Tim, des actions seront très rapidement mises en oeuvre pour permettre à cette fondation de réaliser ses objectifs.

Sur une note plus légère, je vous invite à lire le discours de Tim annoncant la création de cette fondation.
Et plus particulièrement le 4e paragraphe.

Back in 1989 I was a programmer at CERN, the high energy physics research center near Geneva. At that time, one huge accelerator, the LEP, had been completed, and work was just starting up on the new Large Hadron Collider (the LHC). Coincidentally, the LHC was just turned on just a few days ago. Right now, there will be a lot of pressure as the results of many years of work are put to the test. But in 1989, there was a slight lull in the pressure between completion of the LEP and the start of work on the new LHC. It was during that lull that my boss, Mike Sendall, allowed me to work on a side project — a global hypertext system I called the World Wide Web.

En 1989, j’étais développeur au CERN, le centre de recherche physique près de Genève. A cette époque, un accélérateur de particules, le LEP avait été mis en place et un gros travail commencait avec le nouveau Large Hadron Collider (le LHC). La coincidence a voulu que le LHC ait été mis en place il y a seulement quelques jours. A l’heure actuelle, il doit y avoir une pression énorme étant donné que la mise en place de les résultats de plusieurs années de travail sont mis à l’épreuve.
Mais en 1989, nous avions avions beaucoup moins de pression étant donné que le LEP avait été un succès et que nous commencions tout juste avec le LHC.
C’est donc pendant cette période que mon patron, Mike Sendall, m’a autorisé à travailler sur un projet annexe, un système hypertexte que j’ai nommé World Wide Web.

Comme quoi … Le monde est petit 🙂

A lire également : l’annonce officielle de la création de la fondation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *