Le Responsive Design ou Web adaptatif ou RWD

Qu’est-ce que le Responsive Design ?

Telephone cadranAvant toute chose, entreprenons un petit voyage dans le temps.
Avant, on avait le téléphone à cadran. Pas de touches étoile ou dièse, mais un long cordon en tortillon.

minitelLes années 80 arrivent en France (tiens, et un peu partout d’ailleurs) et certains ont craqué pour le minitel, avec l’arrivée des téléphones à touches, aussi.

Puis les ordinateurs ont débarqué dans les foyers ; l’Amiga, le commodore 64,  l’Amstrad CPC 464, l’apple Macintosh… Attention,  « emails », « google », « facebook », « wikipedia » restaient à cette époque des mots tout à fait inconnus. JAMAIS prononcés. Si si, je vous assure, on n’avait pas internet.

Commodore 64Amstrad_CPC464Apple Macintosh

Modem 56KLe Modem 56K apparaît fin des années 90, il démocratise internet à la maison, certes, mais pas question de téléphoner en même temps ! Ni de télécharger un fichier de 20 Mo en moins de 30 heures.
Fin du voyage dans le temps.

En janvier 2012, selon Mediamétrie, 40 millions de français étaient équipés d’une connexion internet chez eux. Aujourd’hui, on compte 24 millions de mobinautes (ceux qui surfent sur la toile via leur téléphone intelligent) et 5,1 millions de tablonautes (ceux qui vont sur internet depuis leur tablette).
Le smartphone est toujours dans la poche du français : consulter ses mails, rechercher le resto le plus proche, afficher son trajet pour aller jusqu’au resto qu’on vient de trouver, lire les news, les résultats du match, la critique du film qu’on s’apprête à aller voir, MAIS AUSSI acheter en ligne sa place de concert, son ticket de ciné (parce qu’on a aimé la critique qua’on a lue tout à l’heure), son billet de train… Tout ceci, l’utilisateur de smartphone le fait sans réfléchir. Il est habitué, il est pressé, il n’est plus dans les années 80. Normal quoi. Et qui n’a jamais vu quelqu’un lisant un livre électronique dans le métro (à part ceux qui ne prennent jamais le métro) ? Qui n’a jamais vu, lors d’une conférence, tous les costards-cravates alterner notes sur leur tablette et sauts sur le web (à part ceux qui n’assistent à aucune conférence) ? Tablette qui sera ressortie dans le train pour répondre aux mails, télécharger de nouvelles applications, lire l’actualité et peut-être même faire les courses pour la semaine.

Bref, on ne peut contester le fait qu’avec les smartphones et les tablettes, internet est présent à tout moment de la journée, pour tout le monde et presque partout. Les mobinautes et tablonautes peuvent tout trouver à tout moment : horaires, adresses, tarifs, emploi, images, vidéos, distraction… Ils peuvent consulter leur compte en banque, faire livrer des fleurs, acheter un cadeau d’anniv et même trouver l’amour.

Fin de l’introduction. L’ecosystème internet ne cesse d’évoluer. Avec le e-commerce grandissant, on ne se prive plus d’acheter en ligne : En France, 50% d’internautes ont effectué un achat sur internet en 2011. Ils sont 64% en 2013 :

  • 24 millions d’acheteurs depuis un ordinateur.
  • 920 000 acheteurs depuis un smartphone
  • 680 000 acheteurs depuis une tablette

(Source : Kantar Media) MAIS On n’adhèrera à un site depuis son smartphone ou sa tablette que s’il est praticable. C’est à dire s’il n’est pas illisible, fastidieux, incompréhensible, illisible (oui je l’ai déjà dit, mais c’est vraiment important).

OVS1 sur mobile OVS2 sur mobile OVS3 sur mobile OVS4 sur mobile

La vente en ligne représente une part de marché non négligeable, en constante augmentation comme dit plus haut. Il est donc primordial, en tant qu’e-commerçant, d’adopter une stratégie pour les mobiles ! Le Responsive Design est une technique offrant plus de réactivité au site web, et qui utilise les règles et propriétés de CSS 3 (media, Queries, micro formats) :

  • Tactilité
  • Rapidité du débit internet
  • Dimensions adaptées : les images et les colonnes s’ajustent, se déplacent selon la résolution de l’écran
  • URL unique pour chaque page : un atout pour le référencement naturel
  • Référencement naturel optimisé grâce à la prévisualisation d’images dans les résultats de recherche

O2S Web adaptatifO2S Responsive Design

Un site Responsive Design n’est pas une application mobile. C’est l’approche de la création du site lui-même qui est différente.

responsive_design responcive_scheme3

Du coup, il s’agit d’une solution stratégique à long terme car une fois le site optimisé mis en place, il y a peu de maintenance et un coût de développement bien moindre que celui d’une application mobile, et un référencement naturel plus aisé. Si l’on ne veut pas passer à côté de cette opportunité indéniable de voir son CA augmenter, voire même si l’on veut conserver la présence de son site sur internet, il est plus que judicieux de faire adapter son site en Responsive Design.

O2Sources est une des rares agences sur Lyon à parfaitement maîtriser cette technique. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter 😉

Un commentaire

  1. ça me rajeunit pas du tout la photo de ce téléphone lol !
    Mais jsuis certaine que si je le ressort de ma cave ( oui je suis une conservatrice lol) il marcherait encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *