Ma première expérience Blend Web mix : Lyon 2014

BLEND WEB MIX

Le plus compliqué à Blend Web Mix 2014 : selon certaines plages horaires, faire un choix (et le bon) entre telle ou telle conf. Une fois que tu as fait ton choix sur le papier, il faut aller au bon étage, dans la bonne salle, à la bonne heure… Non non ne vous marrez pas, j’ai réussi à louper « Google ment ! » parce que je suis allée m’installer à l’Auditorium, surprise de constater que la présentation en cours débordait tant sur l’horaire… Hahem. J’ai donc participé à un jeu interactif créé pour l’occasion, « Qui veut gagner 1 bitcoin ? », j’ai même pu voir ma photo apparaître rapidement sur l’écran géant lorsque je me suis connectée (Wouhouuuu).

Le plus facile à Blend Web Mix 2014: découvrir et apprendre plein de choses. Plein ! Qu’il s’agisse de retrouver des gens pas vus depuis longtemps, de se présenter à de nouvelles personnes ou de suivre des conférences, le point fort de Blend, c’est que si on ne reste pas dans sa bulle, on reçoit pas mal d’informations. Je ne suis ni dev, ni inté, ni designer. Je suis tour à tour commerciale et chef de projet et par-dessus tout, je suis constamment en contact avec les clients et l’équipe d’O2Sources. Du coup, je suis ressortie de ces deux jours de Blend Web Mix 2014 enrichie d’informations techniques, de découvertes design et de clés humaines. Je me sens plus forte pour mon travail, et ça, c’est pas rien !

Petit tour d’horizon des interventions qui m’ont le plus apporté, par ordre de découverte :

Écouter sa communauté, les bons outils pour développer le meilleur produit

Christophe Gagin, Azendoo

L’image la plus parlante que j’ai vue pendant ces deux jours, je la tiens de la toute première conférence à laquelle j’ai assisté. Ce n’était pas exactement cette photo, mais le message est bien là : déployer moyens et énergie pour faire entrer les clients et les leads, c’est super. Mais si c’est pour que la majeure partie parte régulièrement, il n’y a aucun intérêt. Le but bien sûr n’est pas de les tenir prisonniers, mais bien de leur donner toutes les raisons de rester. Le message de cette passoire : la croissance, oui. Mais plus important : la rétention.

passoire

 

Les concepts tels que « Comprendre avant toute chose ce que les clients/utilisateurs font ou veulent faire avec notre produit » et « Construire une expérience personnalisée pour chacun des clients » m’ont beaucoup parlé.

 

Robots connectés : attention à la déferlante

Maxence Dalmais, Worldline

J’ai appris que le mot ROBOT vient de ROBOTA, qui signifie esclavage en slave.

 

Prétotyping : l’éxécution est la clé, comment s’y prendre ?

Laurent Hausermann, Sentryo

J’ai trouvé la présentation de Laurent très claire, mais je pense que les sites dédiés au prétotyping seront bien plus clairs que moi pour expliquer de quoi il s’agit.

Prétotyping Manifesto

Les innovateurs battent les idées
Les prétotypes battent les produit-type
Les données battent les opinions
La maintenant bat le plus tard
La simplicité bat la complexité
Le commitment bat les comités
Faire bat parler

Et il y a une suite ici

Les phrases qui m’ont marquée :

  • S’assurer de construire le bon produit avant de bien construire
  • Agir en primitif et prévoir en stratège

http://www.laurenthausermann.com/

 

UX, l’innovation invisible ?

Raphaël Yharrassary, i€rgo

L’une de mes deux conférences coup de coeur. Raphaël est ergonome, Psychologue et UX Designer. (UX, pour ceux qui ne le savent pas encore, signifie User Experience. Donc Expérience Utilisateur.) Il a dit beaucoup de choses très justes, très parlantes, et j’ai trouvé que même ses phrases bénéficiaient de ses talents d’ergonome !
« Le plaisir de l’utilisateur commence par l’absence de déplaisir  »

La phrase qui nous accueille lorsque l’on arrive sur son site résonne (et raisonne) parfaitement :
XP et non interface

J’ai découvert les notions importantes d’acceptabilité d’un système, les invariants, la loi de Hick…

La conclusion de sa présentation : Ergonome, c’est un métier ingrat : plus on travaille, plus c’est propre… et moins ça se voit 🙂
*Applause*

 

Comment (ne pas) foirer un produit en beauté ?

Sébastien Charrier, Craftsmen

Mon autre coup de coeur de cette édition 2014 de Blend Web Mix : une présentation rythmée, pleine de bon sens et truffée d’humour, basée sur l’expérience et la sincérité de Sébastien : »J’ai donc pris un sacré paquet de mauvaises décisions… et j’ai foiré quelques produits. » Quand le speaker commence par reconnaître cela, le tout devant un écran projetant des gifs animés marrants, ça met tout de suite les auditeurs en confiance 🙂 Et quand il s’adresse à la foule pour savoir à combien c’est déjà arrivé, et que de nombreuses mains se lèvent, on se sent déjà tous complices, entre nous et avec lui. Très bonne approche donc ! Notre péchu conférencier nous rappelle qu’il suffit de tirer les leçons de nos erreurs, et hop, on rebondit avec de bonnes bases, les bonnes clés :

  • Comprendre l’utilité du produit, ce qu’il doit résoudre, ce qui est attendu de lui, etc
  • S’entourer d’une bonne équipe : complète, performante, passionnée ; le bon feeling entre membres d’une équipe est indispensable !
  • Faire confiance à son équipe et oublier le micromanagement : la chute de moral fait chuter la productivité !
  • Refuser ce que l’on ne pourra pas faire correctement, faute de temps ou de ressource.
  • Écouter le client, apprendre à le comprendre… apprendre aussi à lui dire non.

slideshare permet de revoir les grandes lignes de cette conférence

Le site de Sébastien Charrier

Merci Sébastien Charrier, ta présentation fut l’une des plus fortifiantes dans mon expérience Blend !

En résumé, je ne peux parler de toutes les conférences auxquelles j’ai pu assister, mais je peux dire que cette expérience Blend Web Mix 2014 fut très plaisante, de l’accueil aux sujets, en passant par le buffet (mais miam quoi !) et aux gens présents.C’est pourquoi il me tarde de vivre la prochaine édition, et que je tiens à remercier tous les organisateurs pour cette super expérience !

 

Je les ai vus aussi :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *