L’humour & la publicité

Parce que chez O2Sources, on ne manque pas d’humour, au quotidien et dans notre communication, voici un billet sur l’humour et la publicité, proposé par Soufiane, stagiaire chez O2Sources. Bonne lecture à vous 🙂 

Communiquer avec humour : l’humour & la publicité

Que ce soit à la télévision, dans la rue, le métro ou sur le web, la publicité est présente partout. Alors que dans beaucoup de cas elle est considérée comme invasive et dérangeante, la publicité peut parfois être légère, agréable et même divertissante. Il existe en effet une multitude de moyens, d’outils et de techniques permettant de diffuser des contenus promotionnels sans ennuyer le consommateur. Nous allons aujourd’hui nous focaliser sur l’un d’entre eux : l’humour.

L’humour et la publicité, une histoire qui remonte au début des années 60. À cette époque aux Etats-Unis, on assiste à l’avènement de la société de consommation, la demande se développe ainsi que l’offre ; la concurrence s’intensifie. Un nouvel enjeu apparaît donc pour les publicitaires : séduire le client au lieu de le convaincre.

Humour - Chocolat

L’humour permet alors d’aider le consommateur dans le processus de décision en filtrant la quantité d’information pour lui apporter un certain confort. Dans la publicité, son utilisation se démocratise et évolue pour s’adapter à des spectateurs plus critiques et exigeants, l’humour devient alors au fur et à mesure moins conventionnel et plus décalé.Picks up five times more women than Lambo

Arme redoutable au service des publicitaires, l’humour attire notre attention et créé une relation de complicité qui s’accompagne le plus souvent d’émotions positives, favorables à la mémorisation. Ainsi, nombreux sont ceux qui se souviennent de Maurice, le poisson rouge gourmant de la pub Choco Suisse et la phrase culte : « Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice », une campagne publicitaire qui fête cette année ses 10 ans.


Tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice

En 1972, deux pionniers de la recherche sur l’humour, Jeffrey Goldstein et Paul McGhee publient « The Psychology of Humour », et y décrivent les trois principales formes d’humour présentes dans la publicité :

Dans un premier temps, l’humour provoquant, pouvant être lié à l’humour noir, est celui qui se moque ou ridiculise les individus. Peu utilisé en France, il peut permettre d’aborder des thèmes délicats tels que le handicap et pose la grande question du « peut-on rire de tout ? ». Entre satire, sarcasme et ironie, l’humour noir fait réagir par la provocation et quelle que soit la nature de la réaction, positive ou négative, il marque les esprits.


Cet homme est un con

L’humour sexuel est quant à lui souvent associé au stéréotype de la « femme objet ». Il est  décrit par Goldstein & McGhee comme celui qui fait référence, de manière implicite ou explicite, à l’acte sexuel. Il peut prendre plusieurs formes : blagues sexistes, stéréotype de la « blonde », ou encore inversion des rôles entre l’homme et la femme.

Il est par ailleurs présent partout et est de plus en plus utilisé mais il est également très critiqué et tend à évoluer avec le temps.Eram - Humour Sexe - All

 

Enfin, l’humour absurde est probablement le plus populaire auprès des consommateurs. À l’image du burlesque, il met en scène l’irrationnel et l’inattendu. Entre jeux de mots et décalages en tout genre, il pousse à la réflexion et favorise la mémorisation. Loin d’être compris de tous, c’est un humour léger que beaucoup apprécient, il vise à créer des situations improbables, le tout sur un ton décalé et un registre universel.


Never say no to a panda (VOSTFR)

En marge de la publicité classique, le Web apporte son lot de nouveautés et de possibilités. Sur ce dernier, l’humour a pour vocation d’être diffusé, partagé et d’être approprié par chacun, il peut alors prendre différentes formes :

  • L’humour WTF, à l’image de l’humour absurde, est représenté par exemple par le « Nyan Cat » dont la version originale sur Youtube compte plus de 135 millions de vues.


Nyan Cat Original

  • Le « meme », qui se compose d’une image pouvant être personnalisée, modifiée et réinventée en fonction des envies et besoins des internautes.

Grandma-Meme-1

  • Le GIF Animé, véritable mode d’expression permettant d’immortaliser une réaction ou un sentiment et de le diffuser pour illustrer un état d’esprit ou une opinion.
  • Les réseaux sociaux et le community management peuvent aussi se servir de l’humour comme moyen de communication pouvant permettre de répondre aux questions des utilisateurs et les amener à participer à l’organisation d’un évènement ou encore à contribuer à l’amélioration de ses services et ses produits.

SFR

En conclusion, il faut garder à l’esprit que la perception de l’humour peut différer d’une personne à l’autre en fonction de l’éducation, la culture, la personnalité, l’environnement ou encore la religion (et même l’humeur du jour). L’humour peut aussi varier en fonction du produit, de l’entreprise et ses valeurs, il doit donc toujours être adapté pour susciter la compréhension, la mémorisation et l’adhésion.

Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *