Blend Web Mix 2017 – Jour 2

Vous l’attendiez tous avec impatience : voici la suite de Blend Web Mix 2017. Pour les retardataires, le Jour 1 est à découvrir là. Et pour le Jour 2… c’est ici !

9h – Indices de confidentialité dans la correspondance numérique

Une conférence orientée Histoire, que je vous recommande d’aller (re)écouter ! Evidemment à 9h du matin, même avec un café, il faut un peu s’accrocher, mais Laurent a le don de nous sortir des légendes absurdement décalées sur ses slides, on reste attentifs !

Petite reprise de mes notes :

La notion de « vie privée » est un concept récent. Si si. Avant, même les rois étaient observés en allant à la selle, les familles dormaient ensemble dans un même lit, tout le monde savait tout de tout le monde.

Quand tout le monde sait tout de nous, on se conforme.

Aujourd’hui, avec la perte de vie privée (réseaux sociaux où tout est public), la démocratie perd en puissance. En effet, on a de moins en moins de vie privée, donc on va hésiter à discuter avec d’autres d’idées « différentes ». Si tout le monde aime le blanc, il est difficile d’avouer, ou de débattre, sur le fait d’aimer le bleu, ou le vert (ceci n’est qu’une allégorie, pas un exemple, bien entendu).

La non-confidentialité des correspondances privées n’est pas nouvelle non plus. Laurent nous apprend que l’article 10 de l’Edit des Postes (espèce de CGU de l’époque) sous Louis XI, spécifiant que « on a le droit de lire TOUTES les correspondances, pour vérifier qu’elle ne vont pas à l’encontre des affaires du Roy. »

C’est la centralisation qui permet la surveillance. Autrefois, parce que seule La Poste se chargeait des correspondance, aujourd’hui, parce que le web est de plus en plus centralisé (Google, Facebook,…). De plus, à la différence de nos ancêtres, nous ne « voyons » pas les agressions de notre vie privée (échanges de données, cookies tiers, etc), donc nous ne sommes pas réellement « dérangés ». On ne réagit pas/peu. Il faut donc faire évoluer les mentalités, par exemple :

  • en adaptant l’affichage au contexte de l’utilisateur final : Je suis à l’étranger, sans ma clé de sécurité privée = mes messages privées ne se chargent pas et ne s’affichent même pas (exemple du cybercafé à l’étranger).
  • avec un indicateur visible dans les correspondances numériques
    • En exposant le public à l’affichage de l’indice de confidentialité, on espère qu’il reprenne conscience de sa vie privée, pour mieux la protéger.

Quelques pistes de réflexion intéressantes ont été abordées, et tout plein de détails historiques passionnants que je vous invite vivement à retrouver en vidéo !

10h – Le handicap invisible

Alors là, j’avoue n’avoir pas pris la moindre note. En revanche, je ne peux que vous encourager à regarder la vidéo du Podcast de cette conférence ! Sylvain nous a expliqué son parcours, ses échecs, ses difficultés, le parcours du combatant pour en découvrir les raisons et surtout… quelle forme de management permettrait de mieux mettre à profit les compétences de personnes aux profils… « différents » (autistes, surdoués, handicapés, etc). C’était non seulement une conférence sur l’autisme Asperger mais aussi et surtout finalement, sur le management bienveillant.

11h – La Grande Galerie de l’Evolution Digitale

Cette conférence était déclinée autour de 5 grand concepts, que je vais donc lister ici accompagnés de leur exemples. Pour le détail, je vous invite à visionner la conférence.

1 – Mobiliser une communauté digitale pour faire bouger le monde réel

2 – Transformer avec le Digital

  • Entreprise choisissant une organisation du temps différente : 4 jours dans l’entreprise, et 1 jour en association
  • Ou encore, exemple d’une employée BNP qui garde son salaire MAIS va passer 3 mois comme collaboratrice d’une start-up digitale
  • Sur plateforme interne, création du hashtag #ITagYou pour valoriser un collaborateur qui nous a aidé. On pourrait imaginer développer le concept en comptabilisant ces mentions et proposer une augmentation aux personnes les plus méritantes/aidantes.

3 – Média : Quand Personnalité et Personnalisation priment

  • Le concept BRUT. : de courtes vidéos d’actualité sur Facebook, Twitter, Youtube… sous-titrées (car sur les réseaux sociaux, les vidéos sont souvent sans son en lecture automatique, et permet également aux malentendants d’accéder à ces contenus).

  • Les Résumés à la carte de Roland Garros, pour résumer en vidéo le match qu’on n’a pas eu le temps de voir, en 2, 5 ou 10 min

4 – Les humains parlent aux robots

  • Clevy : chatbot RH, qui répond aux questions les plus fréquentes des employés, type « combien me reste-t-il de congés ? »
  • Victor & Charles : propose aux hoteliers de profiler leurs clients en leur fournissant un certain nombre de données (nombre de fans/followers, photo, entreprise, poste, secteur, centres d’intérêts, etc) récoltées sur le web, permettant à l’hotelier de fournir des petites attentions ou prestations adaptées, voire sur-mesure, à ses clients.

5 – Quand l’innovation se fait oublier

  • Ingenico permet désormais le paiement directement via chatbot
  • L’appli de la Fnac permet de payer en scannant le produit avec son téléphone, sans passer par la caisse.
  • Castorama propose des papiers peints de chambre d’enfant dont on peut scanner les motifs avec une application dédiée, et une histoire est proposée. Pour ma part, j’ai trouvé l’idée absolument géniale !

Ceci est ma réaction en découvrant le « papier-peint-qui-raconte-des-histoires ».
Et dites-vous que je n’ai même pas d’enfants. Ne me jugez pas.

12h – Déjeuner

Pause déjeuner, on découvre le buffet avec joie, les barbes-à-papas, le stand de bonbons… Et on essaie de faire des rencontres aussi. On est là pour networker après tout !

14h – Chatbots : vers une révolution de la relation client ?

J’aurais bien sûr aimé vous parler de cette conférence, mais malheureusement, je n’étais pas la seule à vouloir y assister…. et la salle a vite été pleine. Complet. J’ai été comme d’autres « refoulée à l’entrée ».

Je vous invite donc à faire comme moi et à aller écouter la conférence, heureusement disponible en podcast ! 🙂

Ensuite ça a été la valse des hésitations pour choisir la conférence suivante… Tentée par « Les millennials, ces collaborateurs 2.0« , mais également par « Manager l’innovation : est-ce contradictoire, pertinent, nécessaire ?… » et la Finale du Start Up Contest, j’ai fini par opter pour la finale, croisant fort les doigts pour que les autres conférences soient disponibles en Podcast pour que je puisse en profiter après coup (SPOILER : c’est dispo !!).

15h – Finale du Startup Contest

Je vous invite à visiter les sites des finalistes, leurs comptes Twitter et à vous renseigner sur ce qu’ils proposent, les 3 étaient vraiment intéressants, innovants… Le jury a dû avoir du mal à les départager !

Voici ce que j’ai noté pour ma part, d’après leurs courtes présentations successives :

  • Tikaway propose des lunettes connectées, permettant de « voir » à distance, via les lunettes posées sur le nez d’un collaborateur. Une forme de caméra embarquée qui laisse les mains libres finalement ! Les applications potentielles sont multiples :
    • Chirurgie : pour archive médico-légale par exemple
    • Télé-maintenance : pour pouvoir guider un ouvrier à distance ; en voyant exactement ce qu’il voit, il est plus aisé de lui dire quoi faire
    • Pour visiter/faire visiter à distance, en voyant à travers les yeux de l’autre. Littéralement.
  • Parkmatch se positionne comme un « airbnb des places de parking ». Ça fonctionne via une télécommande connectée envoyée au locataire, et liée à une application mobile. Via cette application et télécommande, le locataire peut accéder au parking qu’il loue pendant toute la durée de la location. Tout est controlé via l’application sécurisée, ce qui permet de contrôler toute entrée ou sortie : le locataire perd l’accès une fois sa location terminée.
  • Miraxess a pour ambition de donner à un ordinateur « vide » la puissance d’un Superphone. Le principe : le Smartphone (et bientôt le Superphone) est l’ordinateur le plus connecté et pratique. Il est petit, léger et de plus en plus puissant. Le Mirabook (le produit proposé par Miraxess) se connecte à la puissance de ce smartphone, devenant ainsi un ordinateur avec un écran plus large, un clavier et un trackpad, nous permettant d’utiliser le plein potentiel de notre téléphone, de façon plus « pratique », tout en restant mobile. Le slogan « Your Smartphone is now the only computer you need. »

And the winner is…

Bravo à Tikaway, qui a gagné ce Start Up Contest ! Et bonne continuation aux 2 autres, tout aussi méritants !

16h – Keynote : antibullshit conférence !

Je ne peux que vous dire que j’ai adoré, que cette conf’ était aussi intéressante que drôle, qu’elle nous a fait réfléchir, philosopher, et rire encore… Bravo à @Vinvin pour son talent ! C’est une belle façon de finir cette édition de Blend Web Mix en feu d’artifice !

J’essaie de retrouver un podcast de cette formidable conférence, pour que vous puissiez en profiter également ! En attendant, voici une petite photo pour vous donner l’esprit :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *